QU’EST CE QU’UN GRAND VIN ? ( Texte issu du grand ROBERT PARKER : L’einstein du vin )

« Ils proviennent de vignobles idéalement placés dont le microclimat est favorable aux cépages qui y sont cultivés.
Les vins profonds sont le produit de pratiques viticoles traditionnelles, dont les faibles rendements et la maturité physiologique -plutôt qu’analytique- du raisin au moment des vendanges.

Fort d’avoir dégusté plus de 300 000 vins en près de trente ans, je peux dire qu’aucun vin superbe ne saurait être issu d’une vendange encore verte. Qui aimerait mordre dans une orange, une pêche, un abricot, ou une cerise insuffisamment mûre ? les faibles rendements et la maturité du fruit sont essentiels pour produire des vins extraordinaires, un principe élémentaire que toutes les propriétés ne semblent pas avoir compris. La philosophie du vinificateur joue un rôle primordial.

Les vins exceptionnels procèdent d’une démarche similaire :
Permettre au terroir (sol, microclimat, individualité) de s’exprimer ;
Traduire fidèlement dans le vin la pureté et le caractère du ou des cépages s’il s’agit d’un
assemblage ;
Vinifier de façon intransigeante en intervenant le moins possible, contrairement à ce que pratiquent les exploitations high-tech aux visées essentiellement commerciales.

En résumé, laisser le vin se faire naturellement, sans vouloir le forger ou altérer son caractère
intrinsèque, de façon à ce que le contenu de la bouteille reflète le plus fidèlement possible le
vignoble, le cépage et le millésime.

Les vinificateurs suivant ces principes et s’efforçant de limiter les procédures de clarification
comme le collage et la filtration, traumatisantes pour le vin, et les niveaux de sulfites (susceptibles d’assécher le fruité du vin, d’altérer sa robe et d’exacerber l’âpreté de ses tannins) produisent des vins bien plus aromatiques et goûteux, ainsi que des textures autrement plus fascinantes.

C’est avec ces vins là que le consommateur vit ses plus belles expériences de dégustation.
• L’aptitude à séduire à la fois le palais et l’intellect.
• L’aptitude à éveiller l’intérêt du dégustateur.
• L’aptitude à offrir des arômes et des flaveurs intenses, mais sans lourdeur.
• L’aptitude à se montrer meilleur à chaque gorgée.
• L’aptitude à se bonifier avec l’âge.

Ce viticulteur inconnu du grand public, voit passer ses vins aux enchères publiques (Artcurial) ou sur le net (Idealwines). Les prix atteints oscillent entre
100 et 4 000€ la bouteille…. Il en est de même pour d’autres récoltants de grande qualité.