DONNÉES ÉCONOMIQUES ET STRATÉGIQUES

Le château attenant au GFV va être transformé en chambres d’hôtes de luxe afin de recevoir le public (l’auto-financement est déjà assuré). La qualité esthétique extérieure et intérieure du château est déjà bien renommée. En effet, celui-ci est classé patrimoine remarquable, et le Tsar Nicolas II y séjourna plusieurs fois.

Le chiffre d’affaires locatif sera alimenté par le flux des visites ; des mariages et soirées diverses (laissées au soin des traiteurs), des amateurs de vignoble et d’histoire, de tourisme sportif (voie verte, running, vélo, golf) et du flux routier.
Le château est placé en plein carrefour avec un passage de 7 000 véhicules/jour. Les chais seront situés au cœur de ville de MAMERS, en zone protégée, secteur sauvegardé sur 1 hectare et demi et bordé d’une rivière ! et une nouvelle fois dotée d’une architecture remarquable. ( C’est la plus belle rue de MAMERS )…!

La plus value potentielle sur 10 ans pour les détenteurs de parts est loin d’être anecdotique, car le but et le leitmotiv est de produire un vin d’exception et rarissime dans l’ouest de la France.

Il est fondamental de rappeler qu’un vin «haute couture» se négocie au minimum, en Val de Loire, autour de 30€ et pour certains jusqu’à 300€ …

Nous avons valorisé la rentabilité de la part du GFV avec une bouteille Château de Belmar à 36 € soit bien en dessous des cours pratiqués.( quand un vignoble possède un tel cahier des charges ).

J’ai quant à moi, avec Sidonie, l’ambition d’amener ces chardonnays au plus proche des flaveurs des premiers crus de Montrachet… telle est notre stratégie sur 10 ans.

La vente de part de GFV est un produit financier plaisant à acheter, flattant le goût, l’égo ; la transmission d’une belle image de soi même à ses héritiers ou de l’entreprise (vis-à-vis de ses clients ou de ses employés).

La plus value peut être sur le court terme , mais il est préférable d’attendre le long terme ( 10 ans ) , car la potentialité d’augmentation est substantielle.

La revente est aisée ( 3 mois ) car le fait d’être le seul vignoble significatif dans un périmètre de 200 km, rend cet investissement très exclusif, et sans comparaison.

Le bâti, le sol remarquable, le climat, l’expérience du gestionnaire dans la viticulture, et particulièrement dans la commercialisation du vin, sa situation géographique, en feront un
GFV de premier ordre.

                                                                                                                            EN RÉSUMÉ 

UN VIN EXCEPTION DANS UN CADRE EXCEPTION SITUÉ  AUX CONFINS DES PAYS DE LA LOIRE ;  DE LA NORMANDIE ; DU PERCHE ; ET A 2 HEURES DE PARIS …!