HISTORIQUE DE LA CONSTRUCTION ET OUVERTURE DU CAPITAL DU GFV CHÂTEAU DE BELMAR

  1. Le but est de produire et de créer des vins à forte densité aromatique, très élaboré, et
    dans une finalité essentiellement hautement qualitative et rare.
  2. Comment ?
    Par l’achat que nous avons effectué en 2016 d’une parcelle de 6 hectares exposés en
    coteaux inclinés de 10 à 12 % vers le SUD-SUD-OUEST. Le terroir après analyses
    oenologiques et carottages est très satisfaisant, voire même exceptionnel. (Rapport sur
    demande).
    L’ensoleillement dans cette région NORD OUEST SARTHE (micro climat de SAINT REMY
    DES MONTS) est particulièrement brillant du 28 Août au 15 Octobre, mais aussi en Juin et juillet
    (fleuraison). Les vins blancs s’y plaisent fortement .
    Les cépages chardonnay ont été plantés avec six variétés de greffons, choisies pour
    leur complexité et arômes, conformément au cahier des charges construit par l’oenologue
    et nous-mêmes (voir rapport complet). Un hectare en rouge pinot noir a également été
    planté avec 3 types de greffons « Massal ».
  3. Techniques utilisées pour produire un excellent vin :
    Plantation densifiée à près de 9 000 pieds, par hectares « taille courte », récolte au grain
    manuelle, puis 2 ème tri sur la table triage  amenant au pressoir . Enfin , la vinification sous contrôle oenologique stricte !
    Favoriser enfin un vieillissement en barriques neuves et anciennes de chêne de Tronçais sur 15 mois, minimum , mais aussi utilisation d’une
    vinification gravitaire.
    Bien d’autres secrets dont celui de ne pas produire plus de 45 hectolitres à l’hectare soit
    donc à la manière des premiers grands crus. En un mot, réaliser un vin d’exception en allant
    sur les traces des techniques et de l’organisation des grands viticulteurs de Bourgogne tels
    que Domaines COMTES DE LAFON, HENRI JAYER, COCHE DURY, et bien d’autres…
  4. Un marketing affuté et un habillage rare (beau flacon, beau design, et étiquette
    remarquable), caisse bois gravée, papier de soie…
  5. Réunir infine les 6 hectares avec le Château de BELMAR. L’unité foncière en fait
    un produit à commercialiser tout à fait exceptionnel en y adjoignant l’oenotourisme , dans un chai exceptionnel ( fini en octobre 2018 ).
  6. Le domaine en lui-même est très bien situé par rapport au flux routier et donc idéalement
    situé pour l’identification d’un produit rarissime en NORD OUEST SARTHE
    (sans concurrence sur 200 km de diamètre).
  7. Les bouteilles sont pré-vendues ne serait-ce que par le flux routier et l’identification au
    niveau régional très rapide. Notre notoriété sera impactée sur environ 500 000 personnes,
    et près de 100 copropriétaires. Notre savoir-faire exceptionnel dans la vente des vins en
    direct auprès des particuliers est aussi une valeur ajoutée fondamentale !
  8. Il sera organisé sur place de nombreux séminaires d’entreprises , comités d’entreprises , et grands mariages…qui absorberons une bonne part de notre production ( activité ouverte en avril 2019 ): Si vous avez un événement qui se prépare dans votre entourage , pensez à cette adresse qui pourra aussi héberger vos convives…